Douleurs ostéo-articulaires

L’obésité entraîne de manière générale une souffrance de toutes les articulations. Certaines d’entre elles sont particulièrement touchées : les genoux, les hanches, la colonne vertébrale.

Les phénomènes d’arthrose sont très accentués, avec un vieillissement prématuré des articulations et un état d’invalidité. Les hernies discales sont également fréquentes, avec lumbagos à répétition et sciatiques.

Quelque soit le degré d’obésité, les médecins spécialisés en rhumatologie ou orthopédie exigent souvent de leurs patients une perte de poids importante, non seulement pour améliorer leurs symptômes de fatigue ou le vieillissement prématuré d’une articulation, mais aussi avant d’entreprendre une opération dont les résultats risqueraient d’être mauvais.

Par exemple, la pose d’une prothèse du genou ou de la hanche entraîne des sollicitations mécaniques articulaires très fortes, qui feraient craindre chez l’obèse une usure prématurée du matériel implanté dont on sait que la durée de vie est assez limitée.

Par ailleurs, on observe plus fréquemment que dans la population normale des crises de goutte, qui sont liées à l’élévation du taux d’acide urique dans le sang (hyperuricémie).

Les autres complications sont les tendinites, l’ostéoporose qui est une perte de la substance osseuse survenant en général chez la femme après la ménopause et dont résulte une plus grande fragilité aux fractures.

Douleurs ostéo-articulaires-obésité