Bypass gastrique


La technique du bypass, elle, présente une différence, car en plus de réduire la taille de l’estomac, le chirurgien crée une sorte de court-circuit alimentaire entraînant restriction alimentaire et malabsorption.

Les médecins considèrent que cette opération est un succès seulement lorsque leurs patients guérissent de l’obésité morbide, c’est-à-dire quand ils perdent, dans les dix-huit mois qui suivent l’opération, la moitié de leur excès de poids. C’est ce qui arrive dans 70 % des cas. Les patients se retrouvent alors avec un IMC inférieur 35.

Cette intervention a un double rôle : elle traite l’obésité morbide car elle permet une réduction de 70% de l’excès de poids sur une durée de 12 à 18 mois et dernière découverte: elle permet de traiter définitivement le diabète type 2 par ses effets hormonaux.

Dans la technique du bypass, il faut ouvrir l’estomac, sectionner le tube digestif puis le suturer. Si la cicatrisation se fait mal, les sutures de l’intestin ne sont plus étanches et le contenu digestif risque de se retrouver dans la cavité abdominale. Dans ce cas, un traitement approprié sera rapidement mis en œuvre.

Notre équipe a réalisé plus de 800 Bypass, avec une durée moyenne d’hospitalisation de 3 jours.

oesophage, poche gastrique, agrafes, estomac, duodénum, jéjunum
Principe Technique restrictive et mal absorptive qui diminue le volume de l’estomac et ralentit le passage des aliments. Elle permet de diminuer à la fois la quantité d’aliments ingérés (la taille de l’estomac est réduite à une petite poche) et l’assimilation de ces aliments par l’organisme, grâce à un court-circuit d’une partie de l’estomac et de l’intestin (aucun organe n’est enlevé). Les aliments vont directement dans la partie moyenne de l’intestin grêle et sont donc assimilés en moindres quantités.
Perte de poids attendue De l’ordre de 70 à 75 % de l’excès de poids, ce qui correspond à une perte de poids d’environ 35 à 40 kg¹. Le recul sur ces résultats est de 20 ans.
Durée moyenne de l’intervention² 1h30 à 2 heure
Durée moyenne de l’hospitalisation³ 3 à 5 jours
Mortalité liée à l’intervention 0.5%
Principaux risques de complications
  • Complications chirurgicales : ulcère, fuites ou rétrécissement au niveau de la jonction entre l’estomac et l’intestin, hémorragies, occlusion de l’intestin ;
  • Carences nutritionnelles ;
  • Complications fonctionnelles : hypoglycémie après le repas, dumping syndrome*, diarrhée.

¹. Pour une personne de taille moyenne (1,70 m) avec un IMC égal à 40 kg/m2.
². En l’absence de complication au cours de l’intervention.
³. En l’absence de complication après l’intervention.
*. Dumping syndrome : sensation de malaise (avec palpitations, mal de tête, nausée, diarrhée…) qui peut survenir juste après un repas. Ce syndrome est dû à l’arrivée massive et rapide dans l’intestin d’aliments très riches en graisses ou en sucres.

Dans notre expérience, nous réalisons 2 type de Bypass actuellement :

¹. Bypass en Y, avec 2 court circuits ( estomac – intestin – et intestin-intestin )

Chirurgie Sleeve Bypass Y

². le Bypass en Oméga avec 1 court circuits ( estomac – intestin )

Bypass Omega

 

Actualités

Workshop Naples

Dr RichardAbittan
Le dr Abittan a été l’invité d’honneur à la 1 ère conférence méditerranéenne des chirurgiens experts de l’obésité MOSS!
Toutes les actualités