Horaires: Lundi - Vendredi - 8:00 - 18:00, Samedi - 8:00 - 14:00
Suivi

Nutritionnel

Toute intervention chirurgicale nécessite un suivi diététique approprié. Il intervient dans le cadre du bon rétablissement des patients.

Les opérations chirurgicales de l’obésité nécessitent quant à elles, en plus du suivi préopératoire, une hygiène diététique post opératoire des plus rigoureuses.

Quelque soit l’opération qui sera effectuée, un régime post opératoire sera prescrit, et sera composée de différentes étapes.

Pour toutes les chirurgies de l’obésité, l’alimentation du 1er mois sera à base de liquides et d’aliments mixés.

A partir du 2ème mois, l’alimentation sera équilibrée : introduire dans l’alimentation une part de chaque groupe d’aliments, et ce, quotidiennement :

  • Matière grasse : ½ càs d’huile végétale par repas.
  • Produits laitiers sans sucre (fromage blanc, fromage frais)
  • Fruits
  • Sucres lents (riz, pommes de terre, biscotte, semoule…)
  • Légumineuses (petits pois, lentilles…)
  • Légumes
  • Protéines animales (poisson, laitage light, œuf, viande, poulet)

 

Après un anneau gastrique

Conseils généraux :

Fractionner son alimentation : Faire trois petits repas et 2 à 3 petites collations,

Prendre le temps de boire à petites gorgées à la paille et/ou à la cuillère,

Boire 1,5L à 2L par jour : eau non gazeuse et non glacée, thés, infusions sans sucre ou sucrés à l’édulcorant,

Ne pas boire plus de 100 ml à chaque prise.

J+1:

Eau, thés, infusions

J+2 et J+3:

Eau, thés, infusions, bouillon de légumes, lait écrémé

A partir de J+4 et pendant 1 semaine: l’alimentation sera mixée et liquide :

Eau, thés, infusions

Potages

Yaourts lights

Lait écrémé

Jus natures sans sucre et filtrés

2ème et 3ème semaine: l’alimentation sera mixée mais plus épaisse :

Eau, thés, infusions

Soupes épaisses

Purée de légumes

Yaourts light

Fromage blanc

Compotes mixées

Jus natures sans sucre

4ème semaine: l’alimentation sera de texture pâteuse :

Eau, thés, infusions

Potages

Purée de légumes

Semoule fine au lait

Céréales sans sucre.

Crème de riz

Compote

Jus natures ou panachés

Les aliments en potage ou en purée doivent comprendre de la viande de poulet ou de poisson, des œufs ou fromage light (mixer ces derniers avant de les introduire au potage ou aux purées).

Éviter tout aliment filandreux et qui entrainent des flatulences (épinards en branche, choux fleur, brocoli, poireaux, choux).

Les repas seront pris lentement.

Éviter également la banane, l’avocat et le raisin.

Les aliments seront réintroduits progressivement avec un retour à une alimentation normale et diversifiée.

Les crudités (concombre…) ne seront consommées qu’à partir de la 6ème semaine post opératoire.

Certains aliments (viande rouge notamment) doivent être coupés en petits morceaux sinon, prendre des œufs, du poisson, qui passent plus facilement et assurent aussi les apports en protéines.

Il est indispensable de bien mastiquer chaque bouchée ingérée.

Toutefois, certains aliments auront du mal à passer. Il y a, en principe, un degré de tolérance pour chaque patient.

Éviter les aliments trop sucrés, trop épicés, trop acides, trop riches en graisse, trop chauds ou trop froids.

S’ARRÊTER IMMÉDIATEMENT DE MANGER DES LE DÉBUT D’UNE SENSATION DE SATIÉTÉ ET ÉVITER DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS

L’anneau gastrique ne crée pas de déséquilibre majeur, sauf si le patient déséquilibre son alimentation.

 

Après une sleeve gastrectomie

Conseils généraux :

Fractionner son alimentation : Faire cinq à six repas par jour,

Prendre le temps de manger : bien mâcher, boire en dehors des repas,

Les aliments seront coupés en petits morceaux,

Prendre le temps de boire à petites gorgées à la paille et/ou à la cuillère.

Boire 1,5L à 2L par jour : eau non gazeuse et non glacée, thés, infusions sans sucre ou sucrés à l’édulcorant.

Ne pas boire plus de 100 ml à chaque prise.

LES MÉDICAMENTS EFFERVESCENTS SONT STRICTEMENT INTERDITS

Pas d’alimentation les deux premiers jours post opératoires (perfusion)

J+3:

Un test au bleu de méthylène sera fait pour vérifier l’étanchéité de l’estomac. Si aucune anomalie n’est constatée, une boisson sera permise 2 à 3 heures après le test : verveine, eau

J+4:

Eau, thés (pas à la menthe), infusion

J+5:

Eau, thés, infusions, bouillon de légumes, lait écrémé

J+6, J+7 et J+8 :

Eau, thés, Infusions,

Bouillon de légumes,

Lait écrémé,

Jus de fruits nature, filtré sauf agrumes et raisin.

2ème semaine:

les aliments seront hyper mixés pour obtenir une texture liquide

Eau, thés, infusions

Potages liquides,

Lait écrémé,

Jus de fruits nature, filtré sauf agrumes et raisin.

3ème semaine: régime semi liquide :

Eau, thés, infusions,

Potages plus épais,

Lait écrémé,

Yaourts lights,

Jus de fruits nature,

Panaché,

4ème semaine: l’alimentation aura une texture mixée épaisse :

Eau, thés, infusions,

Potages épais, purée de légumes : Les protéines : (viande, poisson, œufs, poulet) seront mixées et mélangées aux soupes et purées.

Compotes,

Lait écrémé,

Yaourts lights, fromage blanc,

Jus de fruits nature,

Panaché,

L’alimentation sera de texture tendre (fruits cuits en compotes, légumes bien cuits),

Les aliments seront réintroduits progressivement de manière diversifiée : fruits cuits en compotes puis coupés en petits dés,

Les légumes seront cuits en morceaux (il est préférable de les peler et les épépiner),

Les œufs (omelette baveuse) et poissons cuits à la vapeur ou en papillote seront pris en premier. Suivra le poulet et la viande,

Si un inconfort et ressenti pendant le repas, revenir aux mixés

Les crudités (concombre…) ne seront consommées qu’à partir de la 6ème semaine post opératoire.

Certains aliments (viande rouge notamment) doivent être coupés en petits morceaux sinon, prendre des œufs, du poisson, qui passent plus facilement et assurent aussi les apports en protéines.

Il est indispensable de bien mastiquer chaque bouchée ingérée.

Toutefois, certains aliments auront du mal à passer. Il y a, en principe, un degré de tolérance pour chaque patient.

Éviter les aliments trop sucrés, trop épicés, trop acides, trop riches en graisse, trop chauds ou trop froids.

S’ARRÊTER IMMÉDIATEMENT DE MANGER DES LE DÉBUT D’UNE SENSATION DE SATIÉTÉ ET ÉVITER DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS

La Sleeve gastrectomie ne crée pas de déséquilibre majeur, sauf en Vitamine B et si le patient déséquilibre son alimentation.

Après un bypass gastrique

Conseils généraux :

Fractionner son alimentation : manger toutes les 2 heures,

Prendre le temps de manger : bien mâcher, boire en dehors des repas,

Les aliments seront coupés en petits morceaux,

Prendre le temps de boire à petites gorgées à la paille et/ou à la cuillère.

Boire 1,5L à 2L par jour : eau non gazeuse et non glacée, thés, infusions sans sucre ou sucrés à l’édulcorant.

Ne pas boire plus de 100 ml à chaque prise.

LES MÉDICAMENTS EFFERVESCENTS SONT STRICTEMENT INTERDITS

Pas d’alimentation les trois premiers jours post opératoires (perfusion).

J+4:

Un test au bleu de méthylène sera fait pour vérifier l’étanchéité de l’estomac. Si aucune anomalie n’est constatée, une boisson sera permise 2 à 3 heures après le test : verveine, eau

J+5 et J+6:

Eau, thés (pas à la menthe), infusion

J+7 et J+8

Eau, thés, infusions, bouillon de légumes, lait écrémé

J+9

Eau, thés, Infusions,

Bouillon de légumes,

Lait écrémé,

Jus de fruits nature, filtré sauf agrumes et raisin.

A partir du 10ème jour et pendant 10 jours :

les aliments seront hyper mixés pour obtenir une texture liquide

Eau, thés, infusions

Potages liquides,

Lait écrémé,

Jus de fruits nature, filtré sauf agrumes et raisin.

3ème et 4ème semaine:

régime semi liquide :

Eau, thés, infusions,

Potages plus épais,

Lait écrémé,

Yaourts lights,

Jus de fruits nature,

Panachés

 

Les aliments seront réintroduits progressivement avec un retour à une alimentation normale et diversifiée.

Les crudités (concombre…) ne seront consommées qu’à partir de la 6ème semaine post opératoire.

Certains aliments (viande rouge notamment) doivent être coupés en petits morceaux sinon, prendre des œufs, du poisson, qui passent plus facilement et assurent aussi les apports en protéines.

Il est indispensable de bien mastiquer chaque bouchée ingérée.

Toutefois, certains aliments auront du mal à passer. Il y a, en principe, un degré de tolérance pour chaque patient.

Éviter les aliments trop sucrés, trop épicés, trop acides, trop riches en graisse, trop chauds ou trop froids.

S’ARRÊTER IMMÉDIATEMENT DE MANGER DES LE DÉBUT D’UNE SENSATION DE SATIÉTÉ ET ÉVITER DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS

Le By-pass Gastrique ne crée pas de déséquilibre majeur, sauf si le patient déséquilibre son alimentation.